Sa vie

« J’ai eu une vie difficile, juste le genre de vie que je voulais, difficile mais belle, riche et sublime »

Une enfance à Varsovie dans une famille juive bourgeoise et libérale, de belles études de médecine, la route de Henryk Goldszmit – alias Janusz Korczak – semble toute tracée. Pédagogue passionné, pédiatre engagé, son talent littéraire, son indéfectible humanisme et son empathie à l’égard des laissés pour compte, l’exposent à un destin singulier, puissant et douloureux. Des rencontres déterminantes lui font découvrir les conditions de vie misérables de certains enfants de Varsovie et naître sa vocation d’éducateur visionnaire. En 1909, avec l’éducatrice Stefania Wilczyńska, ils conçoivent les plans et l’organisation d’un orphelinat pour les enfants juifs de Varsovie ; l’orphelinat de « Dom Sierot » au 92, rue Krochmalna. Ils y mettent en œuvre les principes éducatifs élaborés par Korczak et y instaurent une République des enfants avec son Parlement, son Journal et son Tribunal.

Dix ans plus tard, Korczak est à l’initiative de la création de « Notre Maison » ; un orphelinat pour les enfants ouvriers des quartiers les plus pauvres de Varsovie. Il partage désormais son temps entre les deux orphelinats.

En octobre 1940, les Nazis qui occupent la Pologne, ordonnent la création du ghetto de Varsovie où sont transférés enfants et éducateurs de l’orphelinat de la rue Krochmalna. Malgré la faim, la peur, l’humiliation, Korczak parvient à maintenir la discipline et la créativité fondatrices de sa pédagogie et de sa vision du monde.

Le 4 août 1942, refusant la vie sauve qui lui est proposée, Janusz Korczak embarque dans le train qui déporte les enfants de son orphelinat au camp de Treblinka et meurt avec eux dans une chambre à gaz.

Une biographie et une bibliographie complètes de Janusz Korczak figurent sur le site de L’association suisse des amis du Dr Janusz Korczak.
- Biographie, cliquez ici.
- Livres de Janusz Korczak cliquez ici.
- Livres sur Janusz Korczak cliquez ici.
- Livres de littérature jeunesse sur Janusz Korczak cliquez ici.
- Inédits de Korczak cliquez ici.

1878-1912


Janusz Korczak.
L’enfance,
la jeunesse
la fondation
de l’orphelinat
Dom Sderot

1912-1942


La République
des enfants,
le ghetto,
la déportation