Sa pensée

5.233_PRIX_DE_LITTERATURE_JANUSZ_KORCZAK_PICTOGRAMME_01


- Un éducateur, un poète, un humaniste par Daniel Halpérin
Association suisse des Amis du Dr Janusz Korczak

Parmi les grandes figures qui illuminent l’histoire de la pédagogie, celle de Janusz Korczak (1878-1942) est la plus atypique : pédiatre et pionnier de la médecine sociale, journaliste, essayiste, poète, dramaturge et romancier pour enfants, animateur de colonies de vacances et directeur d’orphelinat, premier militant des droits de l’enfant professeur d’université et précurseur des “talk-shows” radiodiffusés, le “vieux Docteur”, comme on le surnomma affectueusement, fut tout sauf un pédagogue – une catégorie professionnelle qu’il trouvait trop ancrée dans la théorie ou l’idéologie. Il fut par contre un éducateur hors normes qui construisit son savoir-faire sur sa propre participation à la vie quotidienne des enfants et sur une connaissance concrète de leurs besoins physiques, psychiques et sociaux. Son engagement sans faille, même dans les conditions matérielles les plus difficiles, son immense respect pour l’enfant, et un dévouement qui a été jusqu’au sacrifice de sa vie (Korczak a été assassiné par les nazis au camp d’extermination de Treblinka avec les 200 enfants de son orphelinat) caractérisent l’action de Korczak et la rendent à la fois extraordinairement sympathique, universelle, toujours actuelle et absolument inimitable !
Pour en savoir plus.

- Korczak et l’apprentissage de la démocratie par Emmanuelle Viennois

Précurseur avéré des Droits de l’enfant et pionnier des méthodes participatives, Janusz Korczak fit du respect des droits de l’enfant le pilier central de sa pédagogie, innovante et avant-gardiste, derrière laquelle se profile un projet éducatif humaniste dont il nous dévoile indirectement les tenants au détour de ses récits ; récits de scènes quotidiennes et d’expériences vécues auprès de «ses enfants » , témoignages et anecdotes, romans pour adultes et pour enfants… C’est qu’aux éternels discours théoriques des « pédagogues » qu’il abhorre, Janusz Korczak préfère l’analyse réflexive de ses pratiques, n’ayant de cesse de souligner qu’il n’existe pas de théorie sans pratique, ni de pratique sans enfants concrets.
Pour en savoir plus.

- Le pédagogue et les droits de l’enfant : histoire d’un malentendu ? Par Philippe Meirieux
Association suisse des Amis du Dr Janusz Korczak

Les droits de l’enfant : un enfant reconnu pleinement comme un “sujet” mais qui a besoin d’être éduqué pour devenir “citoyen”.
Finalement, les droits de l’enfant nous ont entraînés au cœur des questions vives de l’éducation à la rencontre de l’enfant, à la rencontre d’un sujet, déjà pleinement “sujet” et qu’il est pourtant impossible, avant qu’il ait accédé à la majorité, de considérer comme un “citoyen”. Déjà sujet et pleinement sujet : sujet qui existe et résiste au pouvoir que je cherche à exercer sur lui ; sujet qui peut seul se mobiliser sur des apprentissages et décider de grandir, résister à toutes les formes d’emprise et accéder à la pensée critique. Mais un sujet qui ne peut faire seul que ce que nous savons faire avec lui, dans des conditions dont nous décidons, dans des situations éducatives dont nous assumons la pleine et entière responsabilité. L’autorité de l’adulte, ici, n’est pas abolie, bien au contraire; elle est au cœur du dispositif : quand l’autorité remplit vraiment sa fonction qu’elle autorise Elle autorise l’autre à grandir et à se revendiquer, un jour, de plein droit, citoyen.

Pour en savoir plus.


Actualités

ACTUALITÉS


AVRIL
2017

Mise en ligne des bulletins de vote du Prix Janusz Korczak.