2016

5.233_PRIX_DE_LITTERATURE_JANUSZ_KORCZAK_PICTOGRAMME_01


LES CADEAUX

« L’enfant a le droit d’être triste même pour la perte d’un caillou » a écrit Janusz Korczak. C’est dire si un simple caillou est parfois un cadeau inestimable, comme peuvent l’être un tas de feuilles mortes, un cheval perdu et retrouvé, la naissance d’une petite sœur, de menus objets offerts par des amis pour former le plus incroyable des présents.

5.233_PRIX_DE_LITTERATURE_JANUSZ_KORCZAK_PICTOGRAMME_01


LE LAURÉAT


Alex Cousseau / ill. Anne-Lise Boutin
Mon frère est un cheval / Mon cheval s’appelle orage

Rouergue, 2012

Désert de Mongolie. Elvis, 8 ans, a pour compagnon un cheval né le même jour que lui. Jusqu’au jour où il doit prendre une difficile décision. Quelque temps plus tard, pour ses 8 ans, Sarantoya reçoit un cheval. Deux courts romans en « tête bêche ».


Alex Cousseau
Il est né à Brest, a suivi des études d’arts plastiques et d’audiovisuel. Il a exercé plusieurs métiers, a enseigné le cinéma avant de devenir auteur d’albums et de romans pour enfants.

5.233_PRIX_DE_LITTERATURE_JANUSZ_KORCZAK_PICTOGRAMME_01


LA SÉLECTION


Béatrice Alemagna
Le merveilleux Dodu-Velu Petit

Albin-Michel jeunesse, 2014

Un matin, Eddie entend sa sœur prononcer ces mots étranges: « anniversaire-maman-cadeau-dodu-velu-petit ». Elle demande leur aide à ses amis, les commerçants du quartier, chacun lui donne un objet qui pourrait bien lui permettre de ramener ce fameux cadeau.


Marie-Sabine Roger /
ill. Alexandra Huard

Rikimini

Casterman, 2011

Rikimini n’a pas d’amis. Il est si petit que ses camarades de classe se moquent de lui. Un jour, dans la forêt, au lendemain d’un gros coup de vent, il rencontre le grand doudours tout doux, tout roux qui va devenir son ami et son confident.


Hanno
Sur le bout des doigts

Thierry Magnier 2005

Tom est mal voyant, il apprivoise sa peur, guidé par son père dans un périple à travers les gorges. Ce jour-là, sa maman donne naissance à une petite sœur. Tom fait connaissance avec elle du bout des doigts. « Plus tard, je lui apprendrai à voir comme moi. Je lui montrerai les gorges ».