On en parle

5.233_PRIX_DE_LITTERATURE_JANUSZ_KORCZAK_PICTOGRAMME_01


-  Le prix Janusz Korczak de littérature jeunesse par Eglal Errera.
La revue des livres pour enfants (BNF), avril 2014.

En janvier 1940, les Juifs de Varsovie sont contraints de quitter leurs lieux de résidence et de rejoindre le ghetto récemment construit pour y être enfermés ; parmi eux, les enfants de l’orphelinat de Dom Sierot et leur directeur Janusz Korczak. Pédiatre, écrivain, éducateur, Janusz Korczak (1878-1942) avait, près de trente ans plus tôt, fondé cet établissement et y avait mis en œuvre une pédagogie visionnaire fondée sur les droits imprescriptibles de l’enfant à la protection et à la dignité d’une vie matérielle et affective. Dès 1912, il avait établi une liste de ces droits dont s’inspirera la Convention des Droits de l’Enfant de 1989. Au sein de l’orphelinat il créa une République des Enfants, avec son parlement, son tribunal, son journal. Il prit soin de la santé des enfants et de l’épanouissement de leur créativité.
Pour lire la suite.

-  Korczak le consolateur par Anny Dayan-Rosenman.
Les alphabets de la Shoah – Survivre, témoigner, écrire.

CNRS éditions 2013.

Lorsqu’il s’agit de l’insupportable souffrance des enfants assassinés pendant la Shoah, tout ce qui peut avoir valeur réparatrice prend une importance qui touche à la légende ; s’y inscrit l’histoire, la réalité, le mythe de Janusz Korczak.
Pour lire la suite.

- Entretien d’Annie Falzini, membre fondateur et partenaire du prix Janusz Korczak et de l’instituteur Charles Petit.
Citrouille n°62, septembre 2012

La vie de Janusz Korczak aura été un long engagement et un exemplaire refus de soumission, dédiés aux enfants et leurs droits. L’organisation du prix littéraire portant son nom, créé avec l’auteur Eglal Errera en 2008, a tout de suite séduit Annie Falzini, la libraire de L’Oiseau-Lire d’Evreux,  qui s’est aussitôt lancée dans l’aventure, participant  à la sélection des livres et au lancement du prix. Cette année, date anniversaire de la mort de Janusz Korczak, le thème privilégié était celui de l’enfant dans la guerre. Annie Falzini a rencontré un enseignant ayant participé à l’aventure… 
Pour lire la suite.

- Les sites qui se réfèrent à notre Prix :

ACTUALITÉS
-


L’OURSON DE FRED
LECTURE THÉÂTRALE

En savoir plus