2018

5.233_PRIX_DE_LITTERATURE_JANUSZ_KORCZAK_PICTOGRAMME_01


LE HANDICAP

Tous pareils, tous différents, cela semble une évidence. Mais certaines différences rendent difficile la vie de chaque jour et la relation aux autres. Souvent les « handicapés », quel que soit leur handicap, font peur, les gens se détournent, et c’est dur à supporter. Les livres que nous avons choisis peuvent aider à changer notre regard, à comprendre, à accompagner sans peur, sans préjugés.


LA SÉLECTION


Jin-Ho Jung
Regarde en haut

Rue du Monde, 2016

Suji est dans fauteuil roulant à la suite d’un accident, par la fenêtre elle peut voir tout ce qui de passe en bas. Sur le trottoir, un enfant l’aperçoit et se couche sur le dos pour mieux la regarder, bientôt rejoint par d’autres qui s’allongent à leur tour. Tous regardent en haut.


Kochka
L’enfant qui caressait les cheveux

Grasset jeunesse, 2002

Je suis Lucie, 4e étage gauche au 11 de la rue Merlin à Paris. Plus tard je serai éducatrice pour enfants autistes. J’en connais un personnellement : c’est mon voisin Matthieu. Aidée de ses parents et amis, Lucie, 12 ans apprendra à comprendre cet enfant si particulier, ses crises d’angoisse et sa façon de se calmer en enfouissant ses mains dans les cheveux longs des femmes.


Colas Gutman
Rose

Ecole des Loisirs, 2015

Rose est une petite fille très intelligente, très émotive, avec un énorme défaut de langage. Dans sa bouche, les grandes personnes deviennent des lampadaires et les bisous des ventouses… Tout le monde la regarde comme une bête curieuse. Heureusement, une fois dans la cour, Rose se révèle très forte devant le sixième qui adorent ennuimerder les petits. Ça impressionne et elle conquiert sa place parmi les autres


Sylvie Deshors / ill. Malik Deshors
L’école du tonnerre

Rue du Monde, 2014

Thibo est atteint de surdité. Dans sa nouvelle école, il est perdu et souffre des moqueries et des brimades de ses camarades et, plus encore du comportement de son institutrice qui refuse de prendre en compte ses difficultés et conseille à ses parents de l’inscrire dans une école spécialisée. Thibo et ses parents refusent. Une belle amitié l’aidera à faire face et à triompher de tant de violence.