2020

5.233_PRIX_DE_LITTERATURE_JANUSZ_KORCZAK_PICTOGRAMME_01


VIENS
ON VA JOUER

On n’a pas le droit on n’a pas le droit – on n’a pas le droit de déranger. Pas plus que dans l’étude, on n’a pas le droit de déranger dans le jeu, écrit Janusz Korczak. Chez soi ou chez les autres, dans la rue ou dans un parc, avec ses amis, en famille ou tout seul, avec plus petit que soi ou bien plus âgé, en s’entraidant ou en rivalisant, en riant, en criant… il n’y a pas de jeu puéril a dit Janusz Korczak et le droit de jouer fait partie des droits de l’enfant qu’il a énoncés.

5.233_PRIX_DE_LITTERATURE_JANUSZ_KORCZAK_PICTOGRAMME_01


LA SÉLECTION


Russel Hoban, ill. Quentin Blake
Tom Batifole

Gallimard jeunesse

Tom, qui vit avec sa tante Séverine Casque-de-Fer, aime par-dessus tout bricoler, flâner, rêver, en un mot : batifoler. Jouer est son principal passe-temps. Et cela le servira en une grande occasion.


Michael Rosen, ill.Tony Ross
L’admirable abeille d’Abel

Albin Michel jeunesse

Chaque semaine, à l’école, Abel doit subir l’épreuve du grand contrôle, mais il n’est capable de répondre à aucune question. Jusqu’au jour où Mouche l’abeille vole à son secours Non seulement Mouche aide Abel à réussir le contrôle, mais elle le conduit jusqu’à la première place du fameux jeu télévisé « Tout sur tout ? Gagnez tout ! ». Et si Abel devait finalement sa victoire à sa merveilleuse imagination ?


Tomi Ungerer
Amis-amies

L’école des loisirs

Rafi le bricoleur est nouveau dans le quartier. Il n’a pas encore d’amis. Mais avec son cadeau d’anniversaire, une boîte à outils de menuisier, il fabrique des jouets splendides, animaux, pantins…, qui attirent Ki Sing, sa voisine couturière !


René Gouichoux, ill. Zaü
La bille d’Idriss

Rue du Monde

Idriss joue souvent aux billes sur l’argile poussiéreuse de son village. Mais un jour, des balles sifflent, la guerre approche. Idriss et sa mère doivent fuir. Dans la main du jeune garçon, un seul bagage : sa bille bleue. Il serre son porte-bonheur durant les longs jours de marche, dans les autocars, sous les barbelés, sur un frêle bateau qui tangue. Qui tangue tant que la bille file, s’envole… Par bonheur, un homme la rattrape au ras de l’eau. Et la chance revient, l’autre monde arrive enfin.