2020

5.233_PRIX_DE_LITTERATURE_JANUSZ_KORCZAK_PICTOGRAMME_01


VIENS
ON VA JOUER

On n’a pas le droit on n’a pas le droit – on n’a pas le droit de déranger. Pas plus que dans l’étude, on n’a pas le droit de déranger dans le jeu, écrit Janusz Korczak. Chez soi ou chez les autres, dans la rue ou dans un parc, avec ses amis, en famille ou tout seul, avec plus petit que soi ou bien plus âgé, en s’entraidant ou en rivalisant, en riant, en criant… il n’y a pas de jeu puéril a dit Janusz Korczak et le droit de jouer fait partie des droits de l’enfant qu’il a énoncés.

5.233_PRIX_DE_LITTERATURE_JANUSZ_KORCZAK_PICTOGRAMME_01


LA SÉLECTION


Baptiste Chaperon, ill. Eloïse Solt
Le carnet de Lola Boumbadaboum

Editions Little Urban

Deux fillettes dans le bac à sable d’un parc. Elles ont le même âge, Lilou et Lola. Lola est vive, enthousiaste et bavarde, Lilou semble passive, immobile, calme et silencieuse. Lilou est autiste. Lola invente des jeux et des histoires pour communiquer avec elle. Et Lilou fait des progrès et se met elle aussi à jouer.


Mathieu Sylvander, ill. Pénélope Jossen
Encore un orage

L’école des loisirs

Kevin a débarqué dans la vie d’Estelle avec ses pantoufles à carreaux, sa pipe et son ours en peluche. Le vieux monsieur fait partie d’un groupe de vacanciers déficients venus passer la semaine dans le gîte de montagne que tient la mère d’Estelle. Très vite, elle le prend sous son aile et lui fait découvrir ses montagnes et les jeux.


Jutta Bauer / Zoran Drvenkar
Tu te souviens

La joie de lire

Deux amis se souviennent de leur enfance : quand la route n’en finissait pas, quand ils ont eu peur des chiens, quand il fait sombre tout à coup et que la pluie s’est mise à tomber, quand deux renards ont eu un accident, quand des vaches ont couru vers eux… Deux enfants courageux, qui surmontent ensemble mille et un dangers réels ou imaginaires, avant de s’endormir fiers et contents, des histoires plein la tête en se jurant de n’avoir plus jamais peur.


Max Ducos
1000 était une fois

Sarbacane

Un album proposant dix vues découpées en trois bandes horizontales pour un méli-mélo. Mille combinaisons sont possibles, avec une phrase de texte en vis-à-vis de chaque bande, pour jouer aussi à mêler les descriptions, et donc l’histoire que le lecteur se raconte.